Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Franck Thilliez, Un aller simple vers la folie

Donc voilà Franck Thilliez de retour ! Nouvelle année, nouvel opus ! Thilliez est ce jeune auteur de romans policiers au destin très noir, surdoué, qui, en l'espace de quelques romans, quatre en somme,  a imposé sa griffe dans le petit monde du polar.


fracture.jpgÇa démarre sur Alice Dehaene qui, se recueillant sur la tombe de sa soeur Dorothée se demande à quoi rime cette photo de sa soeur qu'elle a récupérée des mains d'un immigré clandestin. Avec Thilliez nous ne sommes jamais en reste. Et une simple interrogation nous propulse d'emblée dans tout un univers fait de psychose, de terreurs, et d'évènements étranges et singuliers. Alice a fait une longue année de psychanalyse avec le médecin Luc Graham. Elle attend ses résultats. Mais trop d'imprévus vont l'en empêcher d'en prendre connaissance : son père, agressé chez lui à l'arme blanche, et qui prétend avoir tenté de se suicider ; ce chemisier ensanglanté qu'elle découvre dans sa douche, et à propos duquel elle n'a pas le moindre souvenir ; cet homme retrouvé nu à un abri de bus qui semble avoir vu le diable... Rien que ça !

 

Il y a quelque chose de foncièrement moderne dans l'écriture de Thilliez. A la fois un foisonnement de détails et un rythme soutenu tout au long du récit. Il a pris le pli de l'école américaine : chapitres courts ; nombreux effets de surprise ; des dialogues bien ficelés ; la tension ne se relâche jamais du début à la fin du récit. Chaque roman est l'occasion de faire connaissance avec un univers différent. Cette fois-ci, c'est le monde de la psychanalyse qui est passé au peigne fin du romancier. Recelant d'un luxe de détails, on ne peut pas reprocher à Thilliez de ne s'être pas documenté sur son sujet. Et c'est l'occasion pour ses personnages de se retrouver, emportés malgré eux, dans un monde qui flirte avec l'étrange et la folie.

 

Quand on lit Thilliez, et ses histoires qui nous mènent au bord de l'asphyxie psychologique, on a ce sentiment qu'il sait transformer tous ces petits mondes rationnels de la science (physique, psychiatrique, etc.) en des univers traversés d'irrationalités et de névroses. Les personnages de Franck Thilliez sont tous perturbés. Les évènements étranges auxquels il font face ne sont que l'occasion de révéler leurs peurs paniques, leur cupidité, leur humanité imperceptible et fragile. Dans cette nouvelle de folie peu ordinaire, l'enquête menée par Luc Graham nous amène non seulement au bord de la folie, ce qui, jusque là, ne semble pas étonnant pour un roman qui se passe dans les milieux de la psychiatrie, mais aux confins d'une approche de cet univers très voilé de la psychanalyse propre à la vision très personnelle de l'auteur. Un roman qui ravit et dérange. Et bien sûr, parce que Franck Thilliez sait qu'aujourd'hui la fiction est de plus en plus rattrapée par la réalité, vous pourrez retrouver Alice sur son propre blog, dans votre réalité virtuelle du web, car la dernière page du roman n'est apparemment jamais tournée...

Liste-des-livres-de-Franck-Thilliez-en-ordre.jpg

Liste des premiers opus de Franck Thilliez (notamment Conscience animale,
dont j'ai été l'éditeur, en 2003)

 

Franck Thilliez, Fractures, Le Passage, 378 pages, 2009.  

Écrire un commentaire

Optionnel