Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Marc Alpozzo

« La philosophie est comme la musique, qui existe si peu, dont on se passe si facilement : sans elle il manquerait quelque chose, bien qu'on ne puisse dire quoi. (...) On peut, après tout, vivre sans le je-ne-sais-quoi, comme on peut vivre sans philosophie, sans musique, sans joie et sans amour. Mais pas si bien » V. Jankélévitch (Philosophie première).

  



Marc123.jpg Marc Alpozzo est né en 1969 à New York. Philosophe de formation, il a été nourri à l’école du réel de Clément Rosset et de la phénoménologie de Dominique Janicaud à Nice, puis à celle de Marlène Zarader à Montpellier, enfin à la Sorbonne (Paris IV). Il est passé par la librairie, puis l'édition régionale, et enfin par l’enseignement -longtemps professeur de philosophie dans le sud de la France, avant de tout quitter durant quatre ans, afin de partir enseigner à l'étranger, vivant délibérément une aventure destinée à troubler -ce qui lui a inspiré le livre Partir. Cartographie de l'errance (2017). Lecteur insatiable, impénitent et éclectique, son blog le prouve, il ne dédaigne pas la littérature dite « populaire », même s'il se trouve des affinités électives avec l'écriture de Duras, de Jaccottet, de Dostoïevski, des Hussards, ou encore de Modiano. Il se retrouve avec bonheur dans les univers de Georges Simenon, de J.M.G. Le Clézio, de Marguerite Yourcenar, de Michel Tournier, ou encore de Maurice Barrès ou de Maurice Blanchot. Il est aussi l’auteur de deux recueils de textes critiques La Part de l'ombre (2010) et Les Âmes sentinelles (2011), et d'un récit philosophique Seuls, Éloge de la rencontre (2014), puis d'un journal de thérapie Le Saut Nijinsky. Journal d'un éveil (2015). En 2017 et 2018, il a signé deux Duetto, un sur J.M.G. Le Clézio et un autre sur Patrick Modiano, racontant par le menu son compagnonnage avec ces deux prix Nobel. Depuis début 2000, il a à son actif plusieurs centaines d’articles publiés dans diverses revues grand public, et repris pour la plupart sur ce blog, dont le but est, à la fois de laisser une trace, mais aussi d'informer le lecteur curieux, passionné de littérature et de philosophie. Considérant ce lieu comme un lieu d'échanges, il n'y a ici aucune censure, sauf exception, sans quoi ni la recherche de la vérité, ni la liberté de la littérature ne seraient préservées. Nous devons tous nous créer une bibliothèque imaginaire, qui deviendra, plus tard, le centre de nos sensations, afin de nous fixer quelque part, et ce quelque part ne peut être autre que dans les livres. Après tout, Balzac, après avoir longuement discuté de ses traites et de ses problèmes financiers ordinaires, ne cessait-il pas tout pour dire : "Allez, revenons à la réalité, le Père Goriot sortit de la chambre" ?

 

 

 

Bibliographie :
 

Œuvres

Labyrinthe(s), Nice, Éditions CY, 2001. 
Caméra, Nice, Éditions CY, 2003. 
La Part de l'ombre. Études sur Le Clézio, Artaud, Kundera, Sarraute, Duras, Bukowski, Céline, Sartre..., Malissard, Éditions Marie Delarbre, 2010. (Réédition 2015.)
Les Âmes sentinelles, coll. "La Bibliothèque d'Alexandrie", Paris, Éditions du Littéraire, 2011.
Seuls. Éloge de la rencontre, coll. "Tibi", Paris, Les Belles Lettres, 2014. 
La Part de l'ombre. Chroniques littéraires et philosophiques,
Taulignan, Éditions Marie Delarbre, 2015. (Rééditon) 
Le saut Nijinsky. Journal d'un éveil, Paris, Regard et Voir, 2015. 
Les droits de l'enfant expliqués aux enfants. En images et en mots,
Cagnes-sur-mer, Aimes, (photographies Jean-Paul Fouques), 2015. 
J.M.G. Le Clézio, coll. "Duetto", Paris, Nouvelles lectures, 2017.
Partir, cartographie de l'errance, coll. "La Bibliothèque d'Alexandrie", Paris, Éditions du Littéraire, 2017. 
Lettre au père, coll. "Opuscule", Bruxelles, Éditions Lamiroy, 2017.
Patrick Modiano, coll. "Duetto", Paris, Nouvelles lectures, 2018. 

Participation à des ouvrages collectifs

« Les enjeux de l'édition sur Internet » in Texte-e. Le texte à l'heure de l'Internet, sous la direction de G. Origgi et N. Arikha, Paris, Bibliothèque Centre Pompidou, 2003, pp. 149-150 
« Matzneff et les philosophes » in Gabriel Matzneff, sous la direction de Florent Georgesco, Paris, éditions du Sandre, 2010, pp. 61-67. 
« L'angoisse de l'homme libre, ou l'absence de Dieu dans la philosophie de Sartre » in La liberté : approche plurielle, sous la direction de Pr Rachid Alami Idrissi, ed. bilingue, Marrakech, Publication de la Faculté des Sciences Juridiques, Économiques et Sociale, 2018, pp. 95-104, 

 

Contribution

Désobéir, coll. "Philo jeunesse", Paris, Rue de l'échiquier, (avec Marie-France Hazebroucq) 2012, 128 p.