Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le Sartre de Pierre Boutang

Livr'arbitres m'a commandé cette analyse. Elle est parue dans la livraison numéro 42, du mois de juin 2023. Elle figure désormais au sommaire de mon livre Galaxie Houellebecq (et autres étoiles) paru aux éditions Ovadia (2024).

C’est en 1946, soit trois ans après la parution de l’Être et le néant[1], que Pierre Boutang sort à la Table ronde, son pamphlet, Sartre est-il un possédé ? Dès l’incipit, le ton est donné : « II y a des gens qui croient que Jean-Paul Sartre est le diable en personne. Nous allons leur faire de la peine : ils ne savent pas ce que c’est que le diable ; le diable ne se présente jamais « en personne », il est de son système d’adopter des formes moins voyantes, à peine individualisées. »[2] Ainsi, donc, si Sartre n’est pas le diable, il est l’un de ses meilleurs représentants sur la terre.

 

La suite de cet article figure dans Galaxie Houellebecq (et autres étoiles)
Ce livre peut être commandé directement sur Amazon

 

pierre boutang,jean-paul sartre

Écrire un commentaire

Optionnel