Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Entretien avec Guillaume Chérel

    J'ai rencontré Guillaume Chérel dans une réunion des nuits debout, sur la Place de la République, à Paris. Le bonhomme est assez sympathique, grand, imposant, jovial et blagueur. Il fume le cigare, et il n'est ni avare en mot ni en conseil. Très vite on s'aperçoit néanmoins qu'il souffre d'une boursouflure assez impressionnante de l'ego. Cela dit, la camaraderie naturelle du bonhomme fait passer pas mal de couleuvre. À l'occasion donc de la parution de son nouveau roman Un bon écrivain est un écrivain mort, qu'il m'a gentiment envoyé dédicacé, j'ai souhaité réaliser un entretien avec cet écrivain a-typique, auteur de plusieurs romans et essais, et qui navigue dans le paysage éditorial, selon ses humeurs et ses envies, en vrai électron libre. Je l'ai rencontré dans un bar du vingtième arrondissement à Paris, pour un entretien destiné au Grand Genève Magazine. Le voici aujourd'hui en accès libre dans l'Ouvroir.

    Lire la suite